Carte Culture

Les spectacles

   

AGLAÉ

Texte et mise en scène Jean-Michel Rabeux

Du 14 au 17 mai 2018

Genre : Théâtre

Salle(s) : MAILLON-WACKEN

14 + 15 + 16+ 17 mai / 21h00
MAILLON-WACKEN
Durée : 1h00

« C’est un métier, comme les autres métiers. Y a pas de honte, j’aime le client » dit Aglaé, septuagénaire incarnée par Claude Degliame.

Beau corps dans une nuisette noire largement décolletée, le cheveu en bataille, petites bottines et grandes lunettes noires, elle nous reçoit comme chez elle, quelques bouteilles à portée de main. Elle déambule entre les spectateurs assis sur des tabourets de bar, comme dans un cabaret qui veut garder l’anonymat.

Aglaé a toujours été pute et elle aime ça. Elle a commencé à douze ans avec des copains de son frère et puis a continué pour le meilleur et pour le pire, de Sarcelles où elle est née, jusque dans les beaux quartiers, avant de se fixer à Marseille. C’est là que Jean-Michel Rabeux et Claude Degliame l’ont rencontrée sur son lit d’hôpital : c’est l’histoire de sa vie et elle ne regrette rien. Sa détresse, c’est plutôt l’âge qui vient : « Ça me plaît de plaire, pas de les faire bander, ça c’est facile. De plaire encore à mon âge. » Aglaé a beaucoup lu aussi : Freud, Dolto, d’Ormesson et Simenon, qu’elle adore. Alors elle épatait parfois ses clients : « On est adulte quand on a pardonné à ses parents. »

++ Rencontre avec l’équipe artistique 
me 16 mai à l’issue du spectacle

Infos pratiques

 

Consulter les horaires

Photos

Videos

Crédits :