Carte Culture

Les spectacles

   

L’Homme dans le plafond

Du 14 au 15 février 2018

Genre : Théâtre

Sous-genre : Contemporaine,     

Salle(s) : Théâtre Municipal de Colmar

De Timothy Daly

Mise en scène : Isabelle Starkier

Traduction : Michel Lederer

Décors : Jean-Pierre Benzekri

Costumes : Anne Bothuon

Création lumière : Bertrand Llorca

Avec : Christine Beauvallet, Michelle Brûlé, Jacques Hadjaje, Vincent Jaspard, Isabelle Starkier

La pièce est éditée à L’Avant-Scène

Au cours de la guerre, dans une petite ville allemande, un Juif est recueilli par « des braves gens ». Pour les deux parties, le jeu en vaut la chandelle : un abri pour le Juif contre un gros loyer pour le couple. Mais la capitulation allemande de 1945 occasionne une famine plus grande encore, et pour continuer à percevoir son loyer, ils lui font croire que la guerre n’est pas finie…

Il y a donc cet homme, séquestré dans un grenier et sincèrement reconnaissant au « gentil couple ». La pièce joue sur le décalage subtil entre histoire vraie et mauvais rêve – avec un homme enfermé, une femme aussi amoureuse que lâche, un mari opportuniste, une voisine délirante et délurée et un narrateur méphistophélique qui commente les scènes. Il s’agit bien ici de raconter la grande Histoire au travers de ses petites histoires qui en révèlent les enjeux inconscients. Notre prodigieuse animalité apparaît et la bestialité surgit sous la violence policée des personnages. Sur le plateau où s’érige, dans une atmosphère crépusculaire, une haute et tangible structure sur étage en béton, une équipe d’acteurs très engagés défendent le propos sans manichéisme et avec humanité. Et toujours le rire est au rendez-vous, un rire qui soulage autant qu’il blesse. Sur fond d’accordéon, des chansons décalées résonnent comme contrepoint au « documentaire ». Entre tragédie et cocasserie, il reste le rêve, le rire et le désir de regarder l’humanité dans ce qu’elle a de tragique, mais aussi d’incroyablement pathétique.

Infos pratiques

 

Consulter les horaires

Photos