retours-dexperience

Immersion musicale – Ballades à cor perdu avec l’OPS

par Fanny, Éric, Jade, Colleen et Lucie - Ambassadeurs Carte culture

© Jade Zehani


Nous avons été les invités de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg (OPS) à travers l’Atelier à la Carte “Immersion musicale”. C’était l’occasion d’assister aux répétitions avant la première.

Qui n’a jamais rêvé de vivre la vie d’artiste ? Dans un premier temps, nous avons eu la chance de visiter les locaux de l’OPS, en passant par l’entrée des artistes. Il nous a été proposé un parcours à travers les salles où les instruments sont entretenus et entreposés, la salle de répétition, et les espaces de repos.

S’en sont suivies des discussions avec le personnel, ainsi que les musiciens. Nous avons parlé des conditions d’admissions et de recrutement, qui se déroulent un peu à la “The Voice”, mais en mieux.

Après la visite des locaux, place à un moment d’échange autour d’un verre et quelques apéritifs. La convivialité s’installe rapidement. Les artistes nous font part de leur quotidien et ont répondu à nos questions.

Nous nous sommes ensuite rendu dans la salle de concert pour nous joindre aux musiciens qui allaient commencer leur répétition générale (une répétition générale est la dernière répétition avant le concert, pour finir de tout mettre en place). Nous avons eu la chance de pouvoir nous mêler au sein même des rangs de l’orchestre, sur scène. Le programme initialement prévu, avec un soliste corniste (un musicien qui joue du cor !), a été annulé car ce dernier ne pouvait pas se rendre à Strasbourg en raison des toutes premières restrictions dues à la crise sanitaire actuelle. De ce fait, c’est un soliste violoncelliste qui a pris le relais.
Nous avons donc pu écouter le Concerto pour violoncelle n°2 de Joseph Haydn. Nous avons pu constater comment se déroulait une répétition générale : le chef d’orchestre arrête les musiciens en cas de besoin pour pouvoir ajuster un son, une note, un rythme. Dans ce cas précis, le plus gros travail du chef d’orchestre était de faire le pont entre le soliste et ses exigences, et l’orchestre pour que le tout soit harmonieux.

La répétition a été très intense, sans aucune pause et pendant près de deux heures, mais nous avons tout de même constaté de la bonne humeur et du rire de la part des musiciens.

Fanny, Éric, Jade, Colleen et Lucie – Ambassadeurs Carte culture

Grâce au dispositif missions professionnelles ALL-SHS de l’Institut de Développement et d’Innovation Pédagogiques (IDIP), le dispositif Carte culture propose aux étudiants de devenir des “Ambassadeurs Carte culture”. Se glisser dans la peau d’un spectateur et faire part de leur expérience culturelle : la Carte culture par les étudiants, pour les étudiants !

Graphisme : Diz—Dard Site web : Sébastien Poilvert