MENU FERMER

Le Poids de l’âme

dans le cadre de la biennale Corps-Objet-Image Les Giboulées du TJP

© Vasil Tasevski

© Vasil Tasevski


La circassienne Chiara Marchese transforme son agrès, le fil souple, pour mieux le faire entrer en dialogue avec une marionnette à taille humaine, conçue à partir d’un entrelacs de fines ficelles. Toutes ces lignes forment des images qui se rapprochent du dessin, d’une portée musicale. Face à nos constants déséquilibres, l’artiste recherche le lien, sensible et précaire, qui unit pulsion et rationalité dans nos cerveaux. Elle tire des fils, s’empare d’objets du quotidien pour entrer dans une marionnette, jouer le tremblement et la fragilité de l’âme.


jeudi 17 mars, 20h
vendredi 18 mars, 19h


La Pokop
19 rue du Jura
Strasbourg


Graphisme : Ben & Jo Site web : Sébastien Poilvert