ateliers-a-la-carte

Les After Critiques I Lamenta

Koen Augustijnen & Rosalba Torres Guerrero

(c) Rosalba Torres Guerrero

(c) Rosalba Torres Guerrero


Proposé par le dispositif Carte culture avec ses partenaires

Le dispositif Carte culture organise une saison de sorties culturelles avec le journaliste Thomas Flagel. D’octobre à avril, il propose plusieurs fois par semestre d’accompagner une quinzaine d’étudiants à un spectacle (théâtre, danse, marionnette, …) dans un lieu culturel strasbourgeois.

Après le spectacle, vous échangez en groupe vos impressions et confrontez vos points de vue avec le critique de théâtre autour d’un verre offert au bar ou à l’espace de convivialité du lieu. Dans la mesure du possible, des membres de l’équipe artistique vous rejoignent.

Journaliste, Thomas Flagel écrit dans diverses publications régionales (Magazine POLY à Strasbourg) et nationales (Théâtre(s), La Scène). Il anime aussi depuis plusieurs années un atelier d’analyse de la création contemporaine et d’écriture critique en Arts du spectacle à l’Université de Strasbourg.

Plusieurs spectacles tout au long du semestre.

 

Lamenta
Koen Augustijnen & Rosalba Torres Guerrero
au Maillon, présenté avec Pole-Sud

 

La séparation est une expérience quotidienne : parfois on s’éloigne de quelqu’un pour écrire un nouveau chapitre, parce qu’une famille est fondée, parce que miroite, au loin, la possibilité d’une autre vie.

La mort aussi vient nous séparer. Mais les rites sociaux qui nous permettent de donner un langage commun à nos émotions sont de plus en plus rares. Le Miroloi, en Grèce, réunit la musique et la danse en une plainte qui donne forme à la douleur tout en tentant de l’apaiser. Le son doux des clarinettes et un rythme ralenti constituent un héritage des Balkans dont les chorégraphes Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero s’emparent avec les codes de la danse contemporaine. Comment le corps traduit-il en mouvements une émotion intérieure ? Neuf danseuses et danseurs venus de différentes régions de Grèce accompagnent les deux artistes, à la recherche d’une dynamique interculturelle qui conjuguerait la tradition et le présent, l’intuition et l’intellect, le rite et le quotidien.

mercredi 9 décembre

Maillon
– Strasbourg

Graphisme : Diz—Dard Site web : Sébastien Poilvert