retours-dexperience

L’Intervention à l’UGC Ciné Cité

par Francesca - Ambassadrice Carte culture


« Cette histoire est vraie, pourtant vous ne la connaissez pas ». L’Intervention, un film de Fred Grivois.

Je suis passionnée de cinéma, j’adore aller voir les sorties de la semaine. Mardi 5 février, en profitant des avantages de la Carte culture, j’ai pu découvrir le nouveau long métrage de Fred Grivois, L’Intervention. Laissez-moi vous le dire, ce n’est pas un film comme les autres.

D’abord, le contexte. On est à Djibouti, dans le lointain 1976. L’actuel pays africain était à l’époque une colonie française – la dernière. L’histoire est inspirée de faits réels : un bus scolaire rempli d’enfants de militaires français est pris en otage par un groupe de terroristes somaliens qui réclament l’indépendance de Djibouti. Une unité composée de cinq tireurs d’élite, le GIGN, va alors essayer de les sauver.

L’Intervention

Le choix d’une approche si réaliste de la part du réalisateur est très sensé. Les tireurs ne correspondent pas au cliché des gendarmes « à l’américaine », qui tuent de sang-froid et sans aucun scrupule. L’humanité de ces cinq hommes est le point fort de ce drame d’action franco-belge. On découvre tout au long du film leurs vies personnelles : pour la plupart, ils n’ont jamais tué personne, certains ont des enfants. Or, les ordres de la diplomatie française ne leur permettent pas d’intervenir et un dilemme se pose. Mais ils sont prêts à faire ce que d’autres n’auraient jamais osé pour sauver les petits.

Une histoire peu entendue, celle des otages qui n’ont jamais été reconnus comme victimes de terrorisme. Ce film met la lumière sur un événement méconnu par le grand public et nous fait revivre une époque presque oubliée.

Je ne vous en dis pas plus, au risque de spoiler. Alors, qu’attendez-vous ?

Francesca Ferrari, ambassadrice Carte culture

Grâce au dispositif missions professionnelles ALL-SHS de l’Institut de Développement et d’Innovation Pédagogiques (IDIP), la Carte culture propose aux étudiants de devenir des “Ambassadeurs Carte culture”. Se glisser dans la peau d’un spectateur et faire part de leur expérience culturelle : la Carte culture par les étudiants, pour les étudiants !

Graphisme : Diz—Dard Site web : Sébastien Poilvert